L’Hôpital de la charité : d’un établissement hospitalier à un centre culturel.


Cet ancien corps de logis fut édifié à l’initiative de Louis XIV à la fin du XVIIe siècle. Madame de Maintenon fonda dans ces lieux, dès 1686, une maison de charité. Le bâtiment accueillit par la suite un hôpital. Aujourd’hui, il appartient à la ville de Maintenon et est dédié aux activités culturelles.


 

Louis XIV en fit don du bâtiment à Madame de Maintenon par acte de donation, en novembre 1689. Il intégra ainsi le domaine que la marquise s’était constitué grâce à l’aide du roi. Le bâtiment accueillait depuis une dizaine d’années, une maison de charité et un hôpital dans lesquelles Madame de Maintenon accueillait les pauvres et les malades des environs.
En 1698, Madame de Maintenon donna la totalité de son domaine de Maintenon en dot à sa nièce, Françoise Amable d’Aubigné, lors de son mariage avec Adrien de Noailles.
En 1731, la famille de Noailles céda la bâtisse au bureau de bienfaisance de Maintenon pour la création d’un hôpital. En 1802, à la demande du commandant de gendarmerie du département, un partage de l’hospice avec la caserne eut lieu. La gendarmerie à cheval s’installa dans une partie du bâtiment.
Durant ce période, une aile fut ajoutée au corps principal ainsi qu’une chapelle, dite « chapelle Saint Adrien », et une sacristie.
Vers 1807, la municipalité installa des services de la Mairie et mit la chapelle à disposition de la justice de la paix. A la fin du XIXe siècle, le bâtiment tenait lieu de caserne de gendarmerie.
Actuellement, l’ancien corps de logis accueille le centre culturel de Maintenon.