A quoi devait servir ce gigantesque ouvrage ?

 

Louis XIV cherchait de l’eau pour alimenter les fontaines du château de Versailles, les ressources en eau étant insuffisantes pour les 1.200 fontaines du parc. Sans la féerie des eaux, les fêtes ne peuvent se concevoir, elles perdraient toute leur magnificence et porteraient atteinte à sa grandeur. Il charge alors Louvois de trouver les moyens d’amener de l’eau à Versailles. Après des études de nivellement effectuées par La Hire, celui-ci trouve qu’à partir de Pontgouin, près de Courville, l’Eure est plus haute de 81 pieds (26 m) que la grotte de Thétis à Versailles. Le roi fait alors appel à Vauban qui conçut le projet de détourner les eaux de L’Eure par un canal, sur plus de 80 kms à vol d’oiseau de Versailles. Nous ne retracerons pas ici le parcours de l’eau pour arriver à l’aqueduc de Maintenon, parsemé de terrassement, d’écluses, de ponts et d’autres siphons et entonnoirs.

Mais le plus remarquable de tous ces énormes travaux, c’est sans contredit, l’aqueduc, qui devait relier les deux collines entre la vallée de Maintenon.

Ce grand aqueduc devait être construit en maçonnerie, sur une longueur de 4.600 m, avec trois rangs d’arcades, et une hauteur de 72 m au plus profond de la vallée ; ce projet étant jugé démesuré, son coût et les délais d’exécution incitèrent à son abandon ; ramené à des dimensions plus modestes, seul fût construit le premier rang composé de 47 arcades sur 975 m de long. Chaque arcade a 13 m d’ouverture, 14 m 60 de profondeur, 25 m d’élévation sous la voûte au fond du vallon ; l’élévation totale est de 30 m.

Cet ouvrage, s’il avait été achevé aurait été une des plus étonnantes constructions humaines en comparaison le pont du Gard réalisé par les romains avec trois arches de surélévation atteint 49 m de hauteur sur 275m de long).

On dit que 30.000 hommes se succédèrent sur le chantier, dont une douzaine de milliers de militaires à la fois, plus la population locale réquisitionnée.

La main d’œuvre locale ne suffisant pas, des spécialistes vinrent de toutes les régions de France et de l’étranger, surtout de Suisse, d’Allemagne et de Belgique.

Le chantier nécessita des moyens considérables ; il fallait transporter les matières pondéreuses, bois, charbon, les pierres provenant de la carrière ouverte à Cady, sur la commune d’Epernon, la chaux tirée du calcaire brut des carrières de Germonval, sur la commune de Gallardon et Pontgouin, on fit venir du charbon d’Angleterre, 16.000 brouettes, 400 tombereaux, 12.000 pioches furent commandées.

Les exhalations de tant de terre occasionnèrent des maladies, les fièvres et le scorbut firent de nombreuses victimes. Les registres paroissiaux des communes environnantes et de l’hôpital de Chartres recensent 709 décès, dont 18 parmi le personnel hospitalier ; on est certainement très loin de la réalité et des chiffres avancés (des milliers de morts) et cela confirme bien la difficulté d’établir un bilan précis.

Au cours de l’été 1686, commencent les difficultés : la main d’œuvre agricole locale retourne aux moissons, quelques troupes désertent et des mesures de répression sont prises.

( Marques de fer, oreilles et nez coupés…) En 1687, les travaux reprennent à bonne cadence. Louvois intervient pour réduire les dépenses. Au cours de l’hiver 1687-1688, les travaux sont ralentis, des troupes sont retirées des chantiers et envoyés à l’est. En 1689, malgré la guerre de la ligue d’Augsbourg, on achève les voûtes de l’aqueduc. Cette guerre dura 10 ans, lorsqu’elle fut achevée, vint la guerre de succession d’Espagne qui constitua un nouvel obstacle ; l’entreprise fut alors définitivement abandonnée

Cet ouvrage qui coûta fort cher tant en moyens financiers qu’en vies humaines ne servit à rien, les eaux de l’Eure n’arrivèrent jamais à Versailles. Ce n’est plus aujourd’hui qu’une ruine imposante, mais il reste cette impression de grandeur qui touche à ce qui appartient au règne de Louis XIV (à voir depuis le CD 18, route de Maintenon à Gallardon)

Cultivez-vous !

Le Château de Maintenon est un monument historique du département d’Eure-et-Loir connu par son architecture ainsi que son magnifique jardin où subsistent les vestiges de l’aqueduc.

Château de Maintenon

L’aqueduc de Maintenon est un monument historique du patrimoine Eurélien construit au XVII ème siècle alors que Louis XIV était au pouvoir.

Aqueduc de Maintenon

Le Canal Louis XIV, aussi appelé Canal de l’Eure, est un canal non navigable, resté inachevé. Il a été construit par Vauban pour alimenter en eau le domaine royal de Versailles.

Canal Louis XIV

La cathédrale de Chartres est un monument historique du pays Chartrain. Elle est très réputée par ses vitraux et son architecture qui est passée du style romane à gothique.

Cathédrale de Chartres

Du château fort à la maison bourgeoise, un site unique qui traverse l'histoire Française... Louis XIV l'offrira à Madame de Maintenon, pour la dédommager des dérangements causés par l’installation de l’aqueduc dans son domaine de Maintenon.

Château de Grogneul

Des bergeries construites sous Madame de Maintenon, un jardin clos d’inspiration médiéval, ouvert à la visite.

Ferme du Bois Richeux